c09

titre1

titre2

A chaque article son journal:

APRÈS AVOIR LU CHAQUE ARTICLE, RETROUVE LE NOM DU JOURNAL D’OÙ IL VIENT PUIS RECOPIE SON TITRE A LA FIN DE CHAQUE TEXTE.

Article1
J’apprends qu’il a paru une feuille où l’on fait une critique d’Inès, tragédie de Monsieur de la Motte. Le public a déjà fait son éloge en allant la voir. J’étais de ce public- là. Je pense qu’on trouve un extrême intérêt dans cette tragédie. D’habitude, s’il y a une situation intéressante, elle frappe son coup et voilà qui est fini. Ici, chaque situation ne finit pas. Vous la revoyez dans mille autres petits moments qui naissent du dialogue des personnages...
(…………………………………………………………………)

Article 2
Un des principaux soins d’un sage gouvernement étant de rendre, autant qu’il est possible, toutes les rivières navigables afin de faciliter le commerce, Sa Majesté le Roi a écouté favorablement les offres qu’on lui a faites d’établir dans le Diocèse d’Alby, deux navigations, l’une sur la rivière du Tarn, depuis le pont de Gaillac, en remontant jusqu’au pont d’Alby ; l’autre sur la rivière de l’Averon. Il est facile d’imaginer les avantages de ces deux navigations pour l’économie albigeoise, celle du Rouergue et de la Haute-Auvergne…
(…………………………………………………………………)

Article 3
Le 29 septembre 1775, je fus appelé à six heures du matin pour voir un garçon de la ville de Nisme, âgé de 25 ans, qui avait soupé la veille avec des champignons frais et s’était couché. Il s’éveille dans la nuit et un tremblement s’empare bientôt de tout son corps. Sa vie paraît en danger. On lui fait avaler de l’eau salée, mais cela est inutile. J’arrive et j’examine le malade : sa langue est noire, ses mains froides…
(…………………………………………………………………)

Article 4
On a beau dire, tout se perfectionne. La cuisine d’aujourd’hui est plus délicate et plus fine, même plus saine que celle qu’on faisait il y a quarante à cinquante ans. On chante, on danse mieux… Il paraît un rouge végétal à l’usage des dames qui ne contient aucune matière qui puisse être mauvaise pour la santé…
(…………………………………………………………………)


Conception: JP Boudet.

titre3

titre4

c09

Résume en une phrase, le contenu de chaque article. Par exemple: 

Article 1 - La tragédie "Inès" est extrêmement intéressante car chaque situation dure.

Article 2 - ................................................................................................................. .

Article 3 - ................................................................................................................. .

Article 1 - ................................................................................................................. .

c09

                             Jeu théâtral

 APRÈS AVOIR LU LES ARTICLES TIRES DES GAZETTES ANCIENNES, VOUS VOUS RÉUNISSEZ A PLUSIEURS DEVANT UN PUBLIC OU LE RESTE DE LA CLASSE POUR « JOUER » CES TEXTES AVEC LE TON QUI CONVIENT. IL SERA POSSIBLE DE CONFECTIONNER DES COSTUMES DE L’ANCIEN TEMPS, COMME AU THÉÂTRE.
__________________________________________________

1/ AFFICHES DE PROVENCE, du 31 mai 1778 : « Mr Toaldo dans son livre sur l’électricité, prévient les Dames, qui presque toutes craignent le tonnerre, que l’immense quantité d’épingles de métal qui soutiennent l’édifice de leur coiffure, peut en provoquer la chute. Il serait bon de les remplacer par de l’écaille ou de l’ivoire. Il serait plus simple d’adapter un conducteur en haut de la coiffure, qui descendrait jusqu’à terre par derrière ; mais il y a trop de danger pour les hommes dont les pieds sont presque couverts par d’énormes boucles de différents métaux qui attirent la matière électrique… ».
__________________________________________________

2/ AFFICHES, ANNONCES ET AVIS DIVERS, du 9 avril 1766 : « Plus un remède a de succès, plus on veut l’imiter. Le Vinaigre Romain du Sieur Maille, excellent pour la propreté, la conservation, la santé des Dents, des Gencives et de la Bouche, continue de donner de très bons résultats…Le Vinaigre Romain dont le Sieur Maille a seul le secret est pénétrant, alcoolisé, cicatrisant… Les imitations se multiplient avec le risque de ne pas donner les résultats qu’elles promettent. Pour ne pas courir le risque d’être trompé, il faut s’adresser au Sieur Maille, Vinaigrier du Roi, rue Saint-André-des-Arts à Paris… ».
__________________________________________________


3/ AFFICHES DE PROVENCE, du 14 juin 1778 : « Le Sieur Castelnovo, machiniste italien, continue d’offrir ses services au public pour ses nouvelles machines électriques. Elles sont très utiles pour les douleurs, comme les rhumatismes et autres maladies semblables. Il en a fait pour l’Hôpital qui marchent très bien et pour plusieurs personnes de la Ville d’Aix. Il est toujours logé chez Mr Pradel, près de l’Hôtel de la Monnaie ».
__________________________________________________

4/ MERCURE DE FRANCE, du 5 novembre 1785 : « Mr Ensten, Méchanicien de Strasbourg a fait, ces jours derniers, l’essai de ballons nouveaux. Il a lancé, du faubourg Montmartre à Paris, un mannequin de femme avec un ballon sur sa tête et un cheval monté par un cavalier…Après un trajet d’une heure, le cavalier et son cheval retombèrent avec vitesse dans la campagne. Un paysan qui le prit pour un animal vivant, criait au cavalier de s’arrêter car il se casserait le cou…La demoiselle tomba dans une plaine ou un paysan la prit pour une femme qui était malade. Il se dépêcha de l’embrasser pour lui donner du secours… ».
__________________________________________________

5/ AFFICHES DE PROVENCE, du 8 novembre 1778 : « N’auriez-vous pas, Monsieur le Médecin, un moyen de calmer la colère de ma mère et de lui faire entendre raison ? Il y a trois jours qu’elle a découvert que je me sers de fond de teint et que je donne à mes cheveux une couleur artificielle. Elle dit que je ne dois pas vouloir produire tant d’effet, ni paraître mieux que je ne suis et que j’offense le ciel…Elle revient tous les jours à la charge et il faudra que je jette la poudre par les fenêtres si vous ne m’aidez pas à lui répondre. Elle dit que j’abîme ma peau et que je me rends laide et que les honnêtes gens n’utilisent pas ces choses… ».
__________________________________________________

6/ Journal de Paris, du 22 juillet 1780 : « Un religieux déclare qu’après s’être creusé la tête pour être utile aux hommes et convaincu qu’il ne pouvait rien faire de plus, il avait imaginé de les faire dormir confortablement sur une matière gratuite plus douce que la laine ou le duvet. Ce produit nous entoure et c’est l’atmosphère. Le religieux souhaite renfermer cette matière dans des enveloppes de peaux de la longueur et de la largeur du lit. Enchanté par cette découverte, je me mets aussitôt au travail et me voilà bientôt couché sur un lit douillet. La première nuit, je dors comme un Pèlerin. J’étais ravi. Le second jour, à mon réveil, mes deux oreillers et mon traversin sont dégonflés. L’épingle de mon bonnet de nuit a ouvert une communication à l’air. Le lendemain, je me retrouve sur le bois de mon lit, le corps douloureux. Mon chat s’est chargé en quatre temps de ce qui me restait. Ces épreuves m’ont suffi et je suis convaincu qu’il est dangereux de dormir sur du vent. Signé Gazil, de l’Hôtel des Postes ».
__________________________________________________


c09